La LPO Aquitaine a initié avec ses partenaires aragonais et navarrais en 2016 le projet LINDUS-2, un programme intégral transfrontalier de valorisation territoriale pour la biodiversité, l’éducation environnementale et l’écotourisme à la frontière Pyrénéenne. Le suivi de la migration sur deux sites, le Col d’Organbidekxa et la Redoute de Lindus, et la sensibilisation au phénomène migratoire et à la biodiversité du site font partie intégrante de ce programme européen qui s’inscrit sur 3 années (2016 – 2018). Retour sur cette première saison.

Suivi de la migration sur le Col d’Organbidexka

Sur le Col d’Organbidexka, ce sont 2 salariés de la LPO Aquitaine épaulés par près de 70 écovolontaires et plusieurs dizaines de visiteurs ornithologues qui se sont relayés pour assurer le suivi de la migration du 15 juillet au 12 novembre. Ce sont 82 espèces migratrices qui ont été observées pour un total de 167 432 migrateurs comptabilisés. Parmi ce total, les ornithologues de la LPO Aquitaine ont noté 43 732 rapaces dont majoritairement le Milan noir (21 169 individus) et la Bondrée apivore (13 513 individus). Signalons également de très bons effectifs pour l’Aigle botté (209 individus), le Circaète Jean-le-Blanc (249 individus) et le Milan royal (5 930 individus). Ces quatre mois de suivi ont aussi permis d’observer quelques surprises dont un jeune Aigle ibérique, plusieurs élanions blanc, un Hibou des marais, une Spatule blanche dans un vol de Grue cendrée, un Pluvier guignard et une nouvelle espèce pour le col, le Pouillot à grand sourcil.

Suivi de la migration sur la Redoute de Lindus

En collaboration avec les Navarrais, la Redoute de Lindus a été suivi du 1er août au 16 novembre. La diversité de migrateurs (68 espèces en migration active), a été au rendez-vous pour un total de 367 580 oiseaux avec de très bons effectifs pour la Cigogne blanche (1 268), le Milan royal (4 806) et la Grue cendrée (57 460) avec notamment une journée à plus de 21 000 individus le 31 octobre. Plusieurs surprises sont venues égayer le suivi avec les observations de deux busards pâles, d'un Aigle de Bonelli, de quatre faucons d'Éléonore, d'un Vautour moine, d'un Martinet pâle, d'un Faucon pèlerin de la toundra ou encore d'un groupe de 10 combattants variés en migration active. Comme à Organbidexka, le suivi s'est terminé dans la neige.

Sensibilisation au chalet ornitho 

Près du col d’Organbidexka, la LPO Aquitaine dispose d’un espace dédié à la sensibilisation sur la migration et la biodiversité locale : le chalet ornitho mis à disposition par la Commission Syndicale du Pays de Soule. Du 15 juillet au 23 octobre, une animatrice était présente pour accueillir et sensibiliser le public désireux de mieux connaître le phénomène migratoire et les espèces observées. Une exposition unique a été proposée au public cette année : le cabinet de curiosités rassemblant de multiples trésors d’un passionné de la nature d’Iraty. L’occasion pour les visiteurs de découvrir la diversité du vivant sur le territoire au travers de plusieurs objets reflétant les coutumes locales. Au total, ce sont 1970 personnes qui ont été sensibilisées au phénomène migratoire au chalet en cette saison, parmi lesquelles 230 enfants. Deux sorties pour découvrir des espèces endémiques telles que le Pic à dos blanc ou le Calotriton des Pyrénées ont été également proposées.

Le projet a été cofinancé à hauteur de 65 % par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide se centre sur le développement d'activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.

Plus d’informations sur le projet LINDUS-2 : https://www.poctefa.eu/fr/

logointereg