Le froid et le vent ont gagné le col d'Organbidexka et si quelques aigles transsahariens passent encore les crêtes du col, la saison est désormais aux milans royaux, grues, passereaux et pigeons.

A ce jour, 4 677 milans royaux ont déjà été recensés par les observateurs d'Organbidexka, et plusieurs restent encore à passer ! Il y a quinze ans, le suivi réalisé sur les cols pyrénéens avait permis de tirer la sonnette d'alarme sur l'effondrement des populations de cette espèce. Dix ans après la fin du Plan National de Restauration rédigé par la LPO, nous sommes ravis de constater que les effectifs comptabilisés sont en nette augmentation (1 521 individus en 2002 / 8 796 en 2017).

Après plusieurs jours de brouillard, la journée du 9 octobre fut particulièrement remarquable avec l'arrivée des premières grues (14 504 ind. recensés à ce jour) et notre jour pic pour le Faucon crécerelle : 56 individus (176 ind. au total). Elle fut également l'occasion de profiter encore d'une grande diversité d'espèces, avec entre autres le passage de faucons émerillons, busards des roseaux et Saint-Martin, balbuzards pêcheurs, grands cormorans et... un jeune Busard pâle ! Ce dernier s'ajoute à la liste des observations rarissimes de ces deux derniers mois qui ravissent les ornithologues avec notamment le Pluvier guignard (10/09) et le Vautour moine (21/09).

L'automne à Organbidexka est également marqué par l'arrivée d'une grande diversité de passereaux migrateurs. Si les journées avec un vent de sud supérieur à 100 km/h rendent le suivi impossible sur le col, elles sont en revanche l'occasion idéale de profiter du passage des petits migrateurs. En trois matinées d'observation sur un point stratégique du site (12, 13 et 14 octobre), les observateurs ont pu recenser plus de 45 000 passereaux parmi 24 espèces, dont près de 43 000 pinsons des arbres (42 972), 900 bergeronnettes grises (906), 500 chardonnerets élégants (491) et 370 linottes mélodieuses (373).

Enfin, les dernières semaines de comptage à Organbidexka sont enrichies par le symbolique passage des pigeons. Venus de Scandinavie, d'Europe centrale et même de Russie, plusieurs millions d'entre eux traversent chaque année les Pyrénées pour atteindre l'Espagne et le Portugal. Depuis la fin du mois de septembre, des groupes de pigeons colombins traversent régulièrement la sphère d'observation. A partir du 13 octobre, les premiers vols de pigeons ramiers ont passé les crêtes d'Organbidexka, avec plus de 500 individus dans un même groupe ! Le 23 octobre, un défilé de pigeons est passé au-dessus du col avec un total de 37 901 individus recensés, dont un vol continu de près de 17 000 pigeons ! A ce jour, 65 638 pigeons ont été comptabilisés par les observateurs du site. Pourtant, ces espèces ayant décalé leurs voies migratoires vers l'Ouest au fil du temps (en 2017 : 11 243 ind. recensés à Organbidexka contre 200 à 350 000 ind. à Lindus ou Lizarieta), le site n'est plus un lieu de passage majeur comme il l'était il y a quarante ans mais l'arrivée de la « vague bleue » reste mythique pour le site, rappelant aux observateurs les fondements du suivi de la migration à Organbidexka.

Cette semaine, le froid a gagné le col d'Organbidexka et, après les passages mémorables de la semaine dernière, la sérénité est revenue chez les observateurs qui profitent désormais du calme paysage enneigé.

Entre les nuages et les chutes de neige, quelques milans royaux (4 677 ind.), grands cormorans (2 176 ind.), buses variables (145 ind.) et busards Saint-Martin (53 ind.) occupent tout de même le ciel, en attendant les prochains passages de grues !

La LPO Aquitaine présente sur le Festival de Ménigoute !

Du 30 octobre au 4 novembre, la LPO Aquitaine vous accueille sur son stand à l'occasion du Festival de Ménigoute (Festival International du Film Ornithologique). Nous vous présenterons toute l'étendue du programme Lindus-2 : le suivi de la migration, les animations et l'offre d'écovolontariat proposée sur le site d'Iraty. Nous vous attendons nombreux !

 

Consulter le Guide de l'écovolontaire

Le site web du programme

Le site web Lindus-2

Suivez le suivi de la migration sur notre page Facebook !

 

Le projet a été cofinancé à hauteur de 65 % par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide se centre sur le développement d'activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.

 

logo2018