Oiseaux

Couvrez entièrement l'animal à l'aide d'une couverture ou d'un vêtement, en lui plaquant les ailes le long du corps, afin de l'immobiliser.

Placez l'animal dans un carton, dont la partie haute sera préalablement percée, pour aération.

Evitez d'introduire l'oiseau dans un carton trop grand, afin de limiter les déplacements possibles à l'intérieur de la boîte durant le transport. Le cas échéant, tentez de caler l'animal à l'aide d'une serviette (ou de tout autre tissu), placée dans le fond du carton.

S'il s'agit d'un rapace, faites principalement attention aux serres et secondairement au bec. S'il s'agit d'un échassier attention au bec. (mettez des gants, tenez le bec des échassiers)

Ne pas utiliser de cages grillagées ou à barreaux.

Mammifères / Reptiles

S'il s'agit d'un mammifère de petite taille (hérisson, écureuil...), immobilisez-le en le couvrant d'un linge et introduisez-le dans un carton doté de trous d'aération. Otez le linge et placez-le au fond de la boîte pour caler l'animal.

S'il s'agit d'un mammifère de grande taille (renard, blaireau, chevreuil..) les risques de morsures ou de blessures sont élevés Contactez-nous, nous vous indiquerons la démarche à suivre et les personnes compétentes à contacter. Le centre de sauvegarde de la LPO Aquitaine n'accueille pas les grands mammifères.

S'il s'agit d'un reptile, adoptez l'attitude préconisée pour les mammifères de grande taille.


 

CONTACTEZ-NOUS RAPIDEMENT PAR TELEPHONE
AFIN QUE NOUS PUISSIONS INTERVENIR

05.56.26.20.52    ou     06.28.01.39.48

Centre de sauvegarde d' Audenge (domaine de Certes)

ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 18 h

Le week-end, il n'y a pas de permanence au centre de sauvegarde, des bénévoles peuvent éventuellement être présents pour le nourrissage des animaux en soins et peuvent vous renseigner. En attendant le transfert jusqu'au centre de sauvegarde, garder l'animal dans un carton, au calme, dans une pièce tempérée. Ne le forcer pas à boire. Ne le nourrissez pas sauf connaissances particulières (espèce de l'oiseau, pathologie..)


Vous pouvez aussi envoyer un message à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (délai de lecture non garanti mais c'est un moyen supplémentaire de faire connaître un problème)

 


 

AVERTISSEMENT ! ! !
Les erreurs à ne pas commettre

Ne mettez pas l'animal dans les bras d'un enfant. Bien que blessé ou malade, l'animal reste sauvage !

N'exhibez pas votre trouvaille. Pas de gestes brusques ni de cris. Vous limiterez ainsi le stress répété de l'animal, susceptible d'aggraver son état, ou d'entraîner sa mort.

Ne forcez pas un animal blessé à boire ou à manger. En cas de lésions internes de l'appareil digestif, ceci aurait pour effet d'entraîner sa mort.

N'entravez pas l'ouverture du bec d'un oiseau. Certaines espèces d'oiseaux marins sont dépourvues de narines, la fermeture prolongée du bec peut conduire à l'asphyxie et donc à la mort de l'oiseau !

Ne tentez pas de pratiquer un quelconque soin si vous n'avez pas les capacités et habilitations requises. Ceci est interdit par la loi !

Ne jamais introduire l'animal dans un sac en plastique, afin d'éviter tout risque de suffocation. De plus, un sac n'est pas assez rigide pour être propice au transport.


 

Pour en savoir plus : lien LPO France



 

CONTACTER LE CENTRE DE SAUVEGARDE : POURQUOI ?

Avant d'entreprendre toute action face à un animal sauvage blessé, nous sommes là pour vous conseiller. Plus vite l'animal est pris en charge par des spécialistes, plus il a de chances d'être sauvé.

La majeure partie des animaux sauvages est protégée par la loi, leur détention par un particulier est strictement interdite.

Dans le cas de jeunes individus, une captivité prolongée au contact des humains peut entraîner l'imprégnation, qui interdira ultérieurement une réintroduction de l'animal dans son environnement naturel.