Les 512 pages de l'Atlas des Oiseaux Nicheurs d'Aquitaine sont dans les bacs depuis le 15 janvier 2015 : quel joli cadeau pour démarrer l'année du vingtième anniversaire de la LPO-Aquitaine qui en a coordonné la réalisation !

Un quart de siècle après le dernier atlas régional des oiseaux nicheurs, cet ouvrage de référence édité par Delachaux et Niestlé vous livre aujourd’hui une expertise régionale inédite sur l’évolution et l’état de conservation des populations d’oiseaux d’un point de vue qualitatif, quantitatif, mais aussi prospectif. L'ouvrage s’appuie sur les résultats de l'enquête de terrain menée de 2009 à 2013 par près d'un millier de naturalistes. 

La première partie de l'ouvrage vise à affiner les connaissances sur les espèces nicheuses: 209 monographies écrites par des naturalistes de la région décrivent chaque espèce, du cygne tuberculé à l’étourneau unicolore: répartition en période de reproduction, habitat et écologie, historique et tendances des populations, menaces et perspectives.
La seconde partie présente une approche quantitative et qualitative de l’écologie de l’avifaune régionale. Plus atypique, cette partie traitée sous forme de questions simples s’appuie sur des analyses statistiques approfondies.

La réalisation de cet ouvrage est le fruit de l’implication et de la collaboration d’un millier de bénévoles dans l’amélioration de la connaissance sur l’avifaune régionale, à travers le portail Faune-Aquitaine.org. Vous vous êtes investis sur le terrain à la recherche des indices de reproduction les plus pertinents, dans la rédaction des monographies et lors de réunions d’échanges pour consolider vos informations sur ce patrimoine naturel si remarquable: merci à tous!

Merci aussi à nos partenaires, qui nous ont soutenus tout au long de ce travail: la région Aquitaine, les cinq conseils généraux et l'Etat. 

Et un remerciement tout particulier à Amandine Theillout, chargée de mission LPO-Aquitaine, qui a coordonné cette enquête et la rédaction de l'ouvrage. 

Contexte

Atlas74-84Le précédent atlas des oiseaux nicheurs d’Aquitaine date de 1984 (Figure 1). En 2009, plus d’un quart de siècle plus tard, il semblait urgent de réactualiser la répartition de l’avifaune nicheuse d’Aquitaine.

De 2009 à 2011, les données ont été récoltées grâce à notre base de données Faune Aquitaine et à ses contributeurs qui l’alimentent. Avec plus de 300 000 données éligibles saisies de 2009 à 2011, la coordination est mise en place à partir de 2012 afin de combler les manques.

De plus, plusieurs enquêtes régionales ou nationales effectuées depuis 2009 sont valorisées :
-        Enquête nationale anatidés et limicoles nicheurs 2010
-        Enquête régionale Chevêche 2010
-        Enquête nationale Grand cormoran 2011
-        Enquête nationale Butor étoilé 2012

Figure 1 : couverture de l'atlas précédent

Enfin, nous profitons de la dynamique lancée par l’atlas national des oiseaux nicheurs.
Les objectifs de ce projet sont d’affiner et de réactualiser la répartition des espèces nicheuses et d’estimer des effectifs de population ou du moins, l’abondance de celles-ci.
Tout cela aura pour but de porter à connaissance du grand public et du public concerné, l’état actuel et régional du peuplement avifaunistique nicheur grâce à l’édition d’un ouvrage en 2014.

Généralités

L’Aquitaine comporte 494 mailles de 10km*10km. La projection utilisée est le Réseau Géodésique Français 1993 (RGF93). 227 espèces dont 17 exogènes nichent sur le territoire aquitain. D’après les données de notre base de données Faune Aquitaine, comme le montre le graphique ci-dessous (Figure 2), le nombre de nouvelles espèces détectées se stabilise, à partir de 40h homme et autour de 70 espèces. Nous avons donc fixé le seuil d’espèce par maille à atteindre à 70 espèces minimum.

 fig2

Figure 2. Nombre d'espèces détectées par rapport au nombre d'heures de prospection effectuées

 

Bilan

De 2009 à 2013, 544 028 données ont été récoltées avec un code atlas par 1 242 contributeurs.

Les plus gros efforts de prospection ciblée pour l’atlas s’est ressenti à partir de la mise en place de la coordination en 2012 (Figure 3). En 2013, nous sommes presque arrivés à atteindre notre objectif avec 52 % des mailles à plus de 70 espèces et 85% des mailles à plus de 60 espèces.

 fig3

Figure 3. Proportion du nombre d'espèce par maille par an de 2009 à 2013

Les premières années les mailles ont été élevées assez rapidemment au dessu de 50 espèces. Les deux dernières années avec les prospections ciblées tant au niveau des espèces que par rapport à la pression d’observation, les mailles ont été pratiquement toutes élevées à plus de 60 espèces (Figure 4).

 fig4

Figure 4. Evolution du nombre d'espèces par maille par an de 2009 à 2013

Nous avons commencé en 2009 avec des données réparties géographiquement surtout là où se trouvaient les contributeurs, c’est-à-dire autour de Bordeaux (33), de Bergerac (24) et sur la côte d’Anglet (64) à Soustons (40). En 2013, toute l’Aquitaine a été couverte ce qui montre l’effort de prospection de la part des contributeurs dans le cadre du projet « atlas des oiseaux nicheurs d’Aquitaine ». Sur les 75 mailles en dessous de 60 espèces, 54 sont des mailles limitrophes de la région où il y a parfois moins de 10 % de la maille sur le territoire aquitain.

fig5-1fig5-2

Figure 5. Localisation des différentes classes d'espèce par maille en 2009 (à gauche) et en 2013 (à droite)

  

Top 5 des espèces les plus saisies

 tablo

  

Objectifs 2013

Ouvrage

 L’objectif final de ces 5 années de prospection (2009-2013) est la parution d’un ouvrage qui sera édité chez Delachaux et Niestlé en début d’année 2015. Il comprendra 3 parties. La première relatera de la méthodologie appliquée tout au long de ces 5 années ainsi que des différents habitats que l’on rencontre en Aquitaine. La deuxième partie concernera les monographies des 197 espèces nicheuses régulières en Aquitaine sur une double page ainsi que les 6 espèces nicheuses disparues, les 7 espèces nicheuses suspectées en simple page et les 17 exogènes, toutes sur une double page. La troisième partie traitera d’études plus générales sur l’avifaune nicheuse d’Aquitaine.