Parmi les oiseaux protégés girondins, il en est un particulièrement vulnérable dont les effectifs ont diminué dans les marais du Blayais comme ailleurs en France. Il s’agit du busard cendré, un rapace migrateur transsaharien.

Espèce des milieux ouverts, ces oiseaux affectionnent d’ordinaire les landes, les marais, prairies et friches humides pour construire leur nid. Devant la disparition de ces milieux, plus de 95 % de la population française fait son nid au sol dans les céréales, ce qui met en danger les poussins au moment des moissons.
Deux couples cette année ont élu domicile sur une vaste parcelle de blé à St Ciers sur Gironde. Après des contacts fructueux avec le propriétaire, M. Cottavoz, des bénévoles de la Lpo Aquitaine ont posé deux protections grillagées autour de ces nids(Sortes de cages transportables où le nid d’origine est installé).

Ainsi lors de la moisson et des travaux qui ont suivi, les structures grillagées avec le nid ont pu être facilement déplacées et les jeunes oiseaux épargnés.

Ce sont au total 5 magnifiques jeunes busards qui ont pris leur envol vers les sites d’hivernage africains.
Merci à tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de ce sauvetage, en particulier à l’agriculteur et à ses ouvriers mais aussi Geneviève Engel, Olivier Grangier, Jaime Retana, Huguette Rodriguez.

Si vous voulez en savoir plus sur les busards ou participer à leur protection, contactez le Groupe Busards de la LPO Aquitaine (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

MFCanevet/GEngel