Nichoir à moineaux domestiques

Préambule :

Le programme STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs) du Muséum National d'Histoire Naturel de Paris signale une légère baisse des effectifs du Moineau domestique Passer domesticus de 1989 à 2007 de l’ordre de 9% puis une légère hausse de 8% de 2001 à 2007.
On peut donc parler d’une certaine stabilité de cette espèce au niveau français alors qu’elle est en déclin au niveau européen (moins 40% de 1980 à 2005).


Passer domesticus niche en toutes sortes d’endroits, sur les chevrons des avant-toits, dans des cavités diverses des bâtiments (de moins en moins nombreuses) et souvent sous les tuiles. Il ne ménage pas son travail pour construire son nid et apporte beaucoup de matériaux. Cela peut paraître gênant à certaines personnes qui obstruent alors les accès des sites possibles de nidifications.

À la suite de ces constatations nous préconisons l’installation de nichoirs pour cette espèce !

Plan de construction d’un nichoir :


Conseils de pose :

A placer de préférence sous un avant-toit, idéalement au niveau d’un premier étage. Si vous le placez plus bas, attention aux prédateurs tels que les chats domestiques. En 2000 la population française du chat domestique était estimée à neuf millions d’individus soit le même ordre de grandeur que celle du moineau domestique ! Donc prudence !